vendredi 17 février 2017

Cabane à sucre – Dimanche 12 mars 2017


Quand : Dimanche 12 mars 2017



Endroit : Érablière au Sous-Bois



Heure : 17H00







164, chemin du Sous-Bois



Mont-Saint-Grégoire







Un autobus partira du Pavillon Gérard-Morin à 16H30 (À noter que ce service est gratuit)



Coût : $16 pour les adultes



           $  10 pour les moins de 12 ans.



           Gratuit pour les 4 ans et moins







Vous pouvez vous procurer des billets auprès des membres de votre comité.

jeudi 16 février 2017

Sortie Casino de Montréal – 27 février 2017


Départ du pavillon Gérard-Morin vers 15h40 et de chez Pasquier vers 16h00 pour le Casino de Montréal le lundi 27 février 2017.



Départ du Casino vers 21h30 pour le retour.



À noter que la carte de la FADOQ n’est pas obligatoire mais les participants doivent avoir 18 ans et plus.



Le coût est de 10$ par personne pour le transport.



Pour info: Jean-Denis Lajoie 450 348-7102


Avertissement


Voyage du 6 au 8 août 2017



Poème sur la retraite


Pensées, proverbes et maximes (31)


Il y a trois choses difficiles : garder un secret, souffrir une injure, employer sagement ses loisirs.



On se sent malheureux lorsqu’on a assez de loisir pour se demander si, oui ou non, l’on est heureux.



Le grand secret du bonheur dans le mariage, c’est de traiter tous les désastres comme des incidents, et aucun incident comme des désastres.



Une fois marié, il ne vous reste plus qu’une chose à faire : être bon pour tout le reste de votre vie.



À la loterie du mariage, il ne s’agit pas seulement de tomber sur le bon numéro, il faut aussi être un bon numéro soi-même.



Il y des chaînes qui sont d’or quand on les voit de loin, de plomb quand on les porte, et de fer quand on veut les rompre.



Dans tous les cas, mariez-vous: si vous tombez sur un bon conjoint, vous serez heureux; et si vous tombez sur un mauvais conjoint, vous deviendrez philosophe, ce qui est excellent pour la nature humaine.



Voir et écouter les méchants : c’est déjà un commencement de méchanceté.



Riche ou pauvre, puissant ou faible, tout citoyen oisif est un fripon.



Le principe de la mémoire, c’est la liaison des idées.



Un seul mensonge parmi les vérités : voilà qui les fait suspecter toutes.


Il y a 100 ans